Site sur les tanks
Le Tiger I (Tigre), diminutif de Panzerkampfwagen VI Tiger Ausführung E - Sonderkraftfahrzeug 181, char d'assaut lourd allemand en service de 1942 à 1945, est l'un des chars les plus connus de la Seconde Guerre mondiale, bien qu'il n'ait été que peu produit par rapport au T-34 soviétique ou au Sherman américain. Ce sont ses dimensions, ses lignes très carrées, sa résistance au combat, sa puissance ainsi que les équipages expérimentés l'ayant mené au feu qui ont marqué les esprits, notamment du fait de la propagande allemande.
Son développement a commencé en 1937 et, quand il apparaît pour la première fois sur le front, le 29 août 1942, près de Léningrad, le Tigre I est le char techniquement le plus avancé, le mieux protégé et le plus puissant aligné par l'Axe, affichant une mobilité limitée mais exceptionnelle pour un engin qui fait plus de deux fois le poids de ses prédécesseurs et de la majorité de ses adversaires chenillés.Mais le char lourd, outre sa production faible, a pâti tout au long de sa carrière de sa mécanique très fragile réduisant considérablement sa disponibilité au feu, et qui, avec sa faible autonomie et son poids excessif, compliquait sa mise en œuvre opérationnelle.
Le SdKfz 161 Panzerkampfwagen IV, PzKpfW IV, ou Panzer IV, est un char moyen allemand utilisé lors de la Seconde Guerre mondiale. Conçu dès avant le début du conflit comme char d'appui-feu et armé d'un canon de 75 mm court KwK 37 L/24 pour les Panzer IV Ausf. A / B / C / D / E / F, il est réarmé avec un canon long antichar 7,5-cm KwK 40 L/43 à partir de mars 1942 pour les Panzer IV Ausf. F2, puis L/48 pour la version G. Le PzKpfW IV est le char le plus utilisé par la Panzerwaffe, avec 9 000 exemplaires produits, et il a donné naissance à de nombreuses versions. En 1935, suite aux essais de différents prototypes, le projet des usines Krupp fut sélectionné pour la construction en série. Le premier PzKpfW IV « A » sortit d'usine en octobre 1937.
En mars 1942, le remplacement du canon KwK 37 L/24 par le KwK 40 L/43 à bonne capacité antichar permet de répondre honorablement aux blindés adverses. Le blindage, malgré un renforcement constant de son épaisseur (80 mm en frontal de caisse et tourelle dès juin 1942), reste vertical et les canons antichars alliés qui augmentent constamment en puissance, tel le "17 pounder" anglais début 1943 posent problème.
Le M4 Sherman est le char américain produit en plus grande quantité pendant la Seconde Guerre mondiale. Près de cinquante mille exemplaires (toutes versions confondues) furent produits. Son surnom de « Sherman » lui est attribué par les Britanniques, quand ils reçoivent leurs premiers exemplaires dans le cadre de la loi de prêt-bail, continuant leur tradition de donner aux chars d'origine américaine le nom d'un général de la Guerre de Sécession. L'US Army adopte par la suite ce surnom, et le Medium Tank M4 est dès lors appelé « M4 Sherman ». Les Soviétiques surnomment les leurs « Emcha ».
Conçu comme la deuxième phase (la première étant le M3 Lee/Grant) d'un programme massif de fabrication de chars moyens pour les États-Unis et leurs alliés, le Sherman surprendra agréablement les soldats de la VIIIe armée britannique lors de son baptême du feu en Afrique en 1942. Mais la confrontation avec les dernières générations de chars et d'armes anti-char allemands à partir de 1943 et surtout après le Débarquement de Normandie, révélera des faiblesses dans le domaine de l'armement et du blindage qui ne seront qu'en partie corrigées au cours du conflit. Néanmoins, le M4 Sherman, disponible en grandes quantités, très fiable mécaniquement et constamment amélioré, sera un acteur majeur de la victoire alliée.
Créateur : Torrent Julien
version : v1.0
Contact : torrent.juli@edu.eptsion.ch
www.tanks-ww2.ch
Copyright : Julien©
admin : Torrent Julien