crypto change

Bienvenue !

Site non officiel qui référence les différentes monnaies digitales et affiche en direct de nombreuses informations a propos de celle ci !
La valeure monétaire viennent du site coinchoose.com et la valeure du bitcoin vient de blockchain.info

Les systèmes de monnaie "virtuelle" ou "cryptée"

Diverses tentatives ont été faites pour créer des monnaies non conventionnelles, indépendantes des États, dont l'utilisation grâce à Internet, et aux techniques dites "peer to peer", redonneraient de la liberté et de la confidentialité aux transactions. L'effort le plus achevé est actuellement le Bitcoin. Cette monnaie cryptée est entièrement émise par un programme publié sur le Web. C'est une véritable monnaie : elle fait l'objet d'un marché de change avec les autres monnaies sur des bourses en ligne. Elle ne peut pas être consommée et son rôle est uniquement de conserver de la valeur monétaire qui pourra être transféré n'importe où et peut, de façon certes limitée, servir à des achats dans des magasins acceptant cette monnaie. C'est le prototype d'une monnaie purement électronique sans intermédiaire de confiance garantissant sa valeur et l'identité des titulaires de comptes. Les banques centrales, notamment la BCE, ont indiqué qu'elles mettaient ces monnaies sous surveillance. Le véritable enjeu est moins bancaire que policier. L'anonymat qui est de règle dans ce genre de système permet, comme pour la monnaie papier, les achats de produits illicites, le financement d'activités criminelles et le blanchiment d'argent. Ces systèmes ne doivent pas être confondus avec les services de transferts de fonds proposés par exemple par Western Union. La monnaie transférée est une devise officielle. La transfert est électronique mais la monnaie ne l'est pas.

Histoire des crypto-monnaies

La première crypto-monnaie a été le Bitcoin, crée en 2009 par un développeur (ou un groupe de développeurs) de logiciel utilisant le pseudonyme de Satoshi Nakamoto et utilise l'algorithme SHA-256 comme système de preuve de travail3,14,15. Plus tard, d'autres crypto-monnaies majeures ont été développées, comme le Litecoin (qui utilise scrypt comme preuve de travail et a des confirmations de transaction plus rapide), le Peercoin (qui utilise un système hybride de preuve de travail et a une inflation de 1%) et le Namecoin (qui sert de DNS décentralisé, qui rend la censure d'internet plus difficile) ont été créés1. Plusieurs autres crypto-monnaies ont été créées, toutes n'ont pas connu le succès, notamment celles apportant peu d'innovation. Durant les premières années d'existence, les crypto-monnaies ont gagné peu à peu l'attention des médias et du public16. Depuis 2011, l'intérêt a rapidement augmenté, notamment durant la rapide montée du cours du Bitcoin en avril 2013.

La surveillance par les autorités

De par leur construction les crypto-monnaies échappent à toute régulation. Néanmoins leur surveillance par les autorités monétaires est d'actualité22 et ce sur deux axes. D'une part contrôler la légalité des biens ou des services achetés grâce aux crypto-monnaies et ainsi éviter les achats illégaux (drogue...). D'autre part surveiller la conversion en devises légales et ainsi détecter le blanchiment d'argent d'origine criminelle.